Activités 2005 (1)

1. Pays du Maghreb

1.1. Séminaire de Tunis

À l’occasion du premier séminaire de Tunis, en décembre 2003, le Ministre de l’Équipement tunisien nous a fait part de ses inquiétudes concernant les nouvelles normes européennes et leur adaptation au contexte national ; il souhaitait l’organisation d’une table ronde de sensibilisation sur ce thème. En collaboration avec le CETEC et l’ATGS, nous avons lancé, en décembre 2004, un second séminaire à Tunis sur “La construction parasismique et la normalisation européenne“, auquel ont participé des spécialistes d’Algérie et du Maroc. Les recommandations adoptées lors de la séance de clôture ont mis l’accent sur deux points essentiels :

– La réactivation du Groupe maghrébin de Génie sismique en collaboration avec l’UISF (actualisation des codes sismiques, cycles de formation, colloques, …).

– La nécessité pour les pays du Maghreb de mener une réflexion commune sur l’adaptation des normes européennes de construction au contexte maghrébin. L’UISF est sollicitée pour apporter son appui. D’ailleurs, l’organisation de séminaires de sensibilisation sur les normes européennes dans les pays en voie de développement qui se réfèrent aux normes françaises et l’aide à l’établissement des annexes techniques nationales aux Eurocodes constituent un champ d’action dans lequel s’est investie l’UISF (Liban, Tunisie, Vietnam, …).

1.2. Séminaire de Casablanca sur « La Normalisation européenne et la Qualité dans le domaine de la construction », 30 septembre 2005

Ce séminaire a été organisé en collaboration avec l’École Nationale Hassania des Travaux Publics (EHTP) de Casablanca et en liaison avec l’AFNOR et l’AUF. Il a été suivi par 200 participants environ et des représentants de Tunisie, d’Algérie, du Sénégal et du Niger y ont participé.
À la séance d’ouverture, le Ministre de l’Équipement et des Transports a souligné tout l’intérêt qu’il portait aux thèmes du séminaire et l’importance qu’il accordait aux actions de coopération entre les pays du Maghreb et la France, pour resserrer les liens techniques au moment où un nouveau “décor” européen est en train de s’installer. Cette rencontre a permis d’approfondir les thèmes discutés à Tunis en décembre 2004.

À l’issue du séminaire, les recommandations suivantes ont été adoptées:

  •  Adaptation des normes européennes, notamment les Eurocodes, au contexte maghrébin.

Les participants ont pris conscience des problèmes que posent l’abandon des normes nationales (françaises, anglaises, ..) en Europe et l’arrivée d’un nouveau système normatif européen (Eurocodes, normes de produits, normes d’exécution, normes d’essais, ..) qui progressivement s’étend à tout le bassin méditerranéen et en Afrique.

  •  La réactivation du Groupe maghrébin de génie parasismique.

Dans ce cadre, le travail à entreprendre en priorité doit porter sur la cohérence entre les codes de construction parasismique utilisés dans les pays du Maghreb et leur compatibilité avec les normes européennes, la prévention des risques et la gestion des catastrophes sismiques.

  • La qualité dans la construction et pour le développement industriel

Les interventions et les discussions concernaient principalement les points suivants :
référentiels et guides pour la maîtrise de la qualité, gestion de la qualité, certification et reconnaissance réciproque.

    Toutes les recommandations précitées (Tunis et Casablanca) doivent être traitées dans le cadre de programmes globaux ayant des objectifs clairement définis et comprenant des actions concrètes, ainsi que des cycles de formation et d’information. Pour les mettre en place et en approfondir certains aspects, une réunion est prévue en Algérie en 2006. L’UISF est prête à s’engager dans ces opérations.

1.3. Cycle de formation à l’Institut Scientifique et Technique de Sfax (Tunisie) sur les Eurocodes, décembre 2005
L’UISF a pris une part active à l’animation d’un cycle de formation et de sensibilisation aux Eurocodes organisé par l’IST de Sfax.

Retour à Activités