Activités 2005 (2)

2. Pays d’Afrique hors Maghreb

2.1. Réseaux de Laboratoires nationaux du BTP en Afrique

Quatorze laboratoires nationaux BTP en Afrique ont déjà adhéré à l’UISF. Ils relèvent tous du Ministère de l’Équipement de leur pays. Dans l’immédiat, il existe 3 besoins urgents à satisfaire pour ces laboratoires:

2.1.1. Être informés sur les technologies de pointe, les nouveaux matériaux ou procédés de construction, les grandes réalisations dans le monde, l’évolution de la normalisation ou des procédures d’essais, …

     À cet effet, l’UISF a créé une cellule spéciale dont la mission est de rester à l’écoute et d’alimenter ces laboratoires par des informations susceptibles de les intéresser.

2.1.2. Publier pour se faire connaître, faire savoir les études intéressantes qu’ils ont réalisées, diffuser les résultats de recherches effectuées à l’occasion de la conception ou de l’exécution d’ouvrages exceptionnels, communiquer avec d’autres laboratoires.

    L’UISF a conclu, avec les Annales du BTP, un accord qui apporte une solution satisfaisante au problème. D’une part, un comité de lecture international est disposé à apporter aux auteurs qui le souhaitent un appui pour la mise au point de leurs textes et faciliter leur publication. D’autre part, les Annales accordent des conditions financières particulièrement avantageuses aux Laboratoires nationaux qui souhaitent s’abonner, dont la gratuité la première année.

2.1.3. Pouvoir bénéficier d’un conseil ou de l’aide d’un spécialiste pour dégrossir un problème, résoudre une difficulté, s’informer sur les techniques disponibles, réaliser un audit sur leur organisation, évaluer l’état de leurs équipements.

    Pour répondre à ce besoin, l’UISF a conclu un accord avec l’Association AGIR, permettant aux laboratoires de disposer de spécialistes expérimentés dans des conditions financières très intéressantes et optimales. Bien entendu, l’UISF y apportera également sa compétence et son appui.

2.2. Rencontre Technique Africaine de Niamey, mai 2005
Cette importante rencontre s’est tenue au Laboratoire National TP/B de Niamey (Niger), qui est membre de l’UISF. Divers hauts responsables des Ministères de l’Équipement en Afrique, ainsi que tous les Directeurs généraux des Laboratoires nationaux adhérents à l’UISF, devaient y participer.

L’UISF a été représentée par Monsieur Mame FAYE, Directeur Général du CEREEQ de Dakar et Président de la CTGA, ainsi que par Monsieur Jean-Claude TIJOU, Délégué adjoint à la coopération internationale de l’UISF. Ils ont exposé nos activités et, en particulier, incité les participants à se mobiliser pour prendre une part active au Colloque de Dakar de 2006.

Retour à Activités